email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT France / Belgique / Lituanie

À l’approche de la première du film à Karlovy Vary, Kristina Buožytė et Bruno Samper nous en disent plus sur Vesper Chronicles

par 

- Ce drame de science-fiction se passe après l’éclatement de l’écosystème de notre planète et suit Vesper, une petite fille de 13 ans qui fait son possible pour survivre avec son père paralytique

À l’approche de la première du film à Karlovy Vary, Kristina Buožytė et Bruno Samper nous en disent plus sur Vesper Chronicles
Raffiella Chapman dans Vesper Chronicles

Le drame de science-fiction Vesper Chronicles [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Kristina Buožytė et Bruno …
fiche film
]
de Kristina Buožytė et Bruno Samper est un des titres qui suscitent le plus d’impatience cette année au sein de la sélection du Festival internatinal du film de Karlovy Vary (1-9 juillet – lire l'article). Le film y fera sa première mondiale en compétition internationale.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

L’histoire, écrite par les deux réalisateurs avec Brian Clark, se situe juste après l’effondrement de l’écosystème de notre planète (écouter notre podcast). Le film suit Vesper (Raffiella Chapman, qui s’est faite connaître sur la scène internationale pour le premier rôle qu’elle a tenu dans Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton), une petite fille de 13 ans déterminée qui utilise son sens de la survie pour subsister ce qu'il reste d’un monde étrange et dangereux avec son père malade, Darius (Richard Brake, récemment dans la série The Mandalorian). Quand Vesper trouve une femme mystérieuse, Camellia (Rosy McEwen, qui a fait ses débuts à l'écran aux côtés de Daniel Brühl et Dakota Fanning dans la série The Alienist: Angel of Darkness), seule et désorientée après un accident d’avion, elle accepte de l’aider à retrouver son partenaire en échange d’un accès sécurisé à la Citadelle, le sombre noyau central où les oligarques vivent confortablement, grâce à la biotechnologie de pointe. Vesper découvre vite que son violent voisin Jonas (l'acteur aguerri Eddie Marsan) cherche Camellia, détentrice d'un secret qui pourrait changer à jamais leurs vies à tous. Forcée de s’embarquer dans une aventure dangereuse, Vesper va devoir user de son esprit vif et de son don pour le bio-piratage pour débloquer la clef ouvrant la porte d'un autre futur.

La troupe de stars sus-décrite a fait ce film entourée par une équipe technique comprenant le chef-opérateur Feliksas Abrukauskas, le compositeur Dan Levy, les chefs décorateurs Ramūnas Rastauskas et Raimondas Dičius, et la monteuse Suzanne Fenn. L’équipe de production comprenait Buozyte, Asta Liukaitytė, Daiva Varnaitė-Jovaišienė et Alexis Perrin.,

Sur le commentaire social et écologique fort qui est formulé dans ce film, Samper a dit : "Avec Vesper Chronicles, nous voulions pousser à l'extrême l’idée d’une privatisation des organismes vivants. Il y a quelques années, une société américaine a obtenu un brevet pour une graine génétiquement modifiée appelée "terminator". Elle n’a donné qu’une récolte et elle est devenue stérile après. La graine est ainsi. En gros, c’est un système d'accès aux plantes vivantes par abonnement. L'idée est à la fois terrifiante et fascinante. [...] Nous avons imaginé un futur qui serait comme le Moyen-Âge, et Vesper est l'histoire du germe de la renaissance. C’est un film sur l’espoir, l'espoir que nous serons toujours capable de voir la beauté et que c’est ça qui nous donnera toujours une raison de vivre, même dans un futur dont on nous dit qu'il est apocalyptique. Ça fait peut-être un peu naïf, mais c'est ça le message. Il est simple mais nous y croyons profondément, alors nous voulions qu'il soit au cœur de l’histoire".

Buozyte a ajouté : "Au-delà du cadre de la science-fiction, Vesper Chronicles est aussi un récit initiatique porteur d'un message à notre société, qui se tourne de plus en plus vers l’évasion. Alors que nous sommes face à plusieurs problèmes (économique, social, politique), de plus en plus de gens préfèrent fuir, au lieu de s’y confronter et de les résoudre".

Vesper Chronicles a été produit par Natrix Natrix (Lituanie) et Rumble Fish Productions (France) en coproduction avec les sociétés hexagonales 10.80 Films et EV.L Prod, avec la participation d'OCS, Wallimage, VOO et BeTV, et avec le soutien du Centre de la cinématographie de Lituanie, du programme d'incitation fiscale lituanien, du CNC, d'Eurimages, de BNP Paribas Fortis Film Finance, du Tax Shelter du gouvernement fédéral belge, du programme Europe créative – MEDIA et de la SACEM. Les ventes internationales du film ont été confiées à la société anglo-française Anton.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy