email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2022 Marché du Film

Wild Bunch poursuit son règne à Cannes

par 

- Au line-up émergent 14 titres dans les différentes sélections cannoises, dont cinq en compétition signés Claire Denis, Cristian Mungiu, Arnaud Desplechin, Ali Abbasi et les Dardenne

Wild Bunch poursuit son règne à Cannes
Stars at Noon de Claire Denis

Cela énerve parfois la concurrence, mais cela impose aussi le respect : Wild Bunch International est incontestablement le vendeur le plus exceptionnel en matière de cinéma d’auteur mondial et le Marché du Film (du 17 au 25 mai) du 75e Festival de Cannes en offrira une énième démonstration. En effet le line-up de l’équipe dirigée par Vincent Maraval et pilotée par Eva Diederix aligne un impressionnant total de 15 longs métrages qui feront leurs premières mondiales dans les différentes sélections de la Croisette.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Parmi eux rayonnent cinq prétendants à la Palme d’or 2022 : le titre en langue anglaise Stars at Noon [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de la Française Claire Denis, Frère et sœur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de son compatriote Arnaud Desplechin, Tori et Lokita [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Luc et Jean-Pierre Dardenne
fiche film
]
des Belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, R.M.N. [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Roumain Cristian Mungiu et Holy Spider [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
du Danois d’origine iranienne Ali Abbasi.

Pour mémoire, depuis sa création, Wild Bunch a toujours compté (hormis en 2005) au moins un film en course pour la Palme d'Or : sept en 2006, six en 2013, cinq en 2015, 2016, 2019 et donc cette année, quatre en 2001, 2002, 2003, 2008, 2009, 2014, 2017, 2018 et 2021, trois en 2000, 2011 et 2012, deux en 2004 et 2010, et un en 2007.

Au line-up se distingue aussi le film d’ouverture du festival, Coupez ! [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Michel Hazanavicius
fiche film
]
de l’oscarisé Michel Hazanavicius, qui sera présenté hors compétition tout comme L’innocent [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
 de Louis Garrel. Et en Sélection Officielle, Wild Bunch International vend également Nos frangins [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Rachid Bouchareb qui sera dévoilé dans la section Cannes Première,  Rebel [+lire aussi :
critique
interview : Adil El Arbi et Bilall Fal…
fiche film
]
de l’explosif duo belge Adil El Arbi - Bilall Fallah qui sera projeté en Séances de minuit, les documentaire Riposte féministe [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Marie Perennès et Simon De…
fiche film
]
de Marie Perennès et Simon Depardon et Salam [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Mélanie « Diam’s », Houda Benyamina et Anne Cissé qui bénéficieront des séances spéciales, et le long métrage ukrainien Butterfly Vision [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maksym Nakonechnyi
fiche film
]
de Maksim Nakonechnyi qui fera sa première mondiale à Un Certain Regard.

A ce très impressionnant contingent s’ajoutent Nos cérémonies [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Simon Rieth
fiche film
]
du jeune Français Simon Rieth qui participera à la compétition de la Semaine de la Critique et Les Cinq Diables [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de sa compatriote Léa Mysius qui sera présenté à la Quinzaine des Réalisateurs (et dont Mubi vient d’acquérir les droits pour l’Amérique du Nord, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Amérique Latine et la Turquie).

Parmi les nouveaux titres dont Wild Bunch démarrera les préventes au Marché du Film se distinguent The Old Oak de l’Anglais Ken Loach (dont le tournage débutera jeudi prochain) et Jeanne du Barry de la Française Maïwenn (tournage cet été) avec au casting la cinéaste elle-même (dans le rôle d’une femme née en 1743, fille illégitime d’une couturière pauvre et qui va connaître une ascension spectaculaire à la Cour du roi de France Louis XV dont elle deviendra la dernière maîtresse), Johnny Depp (dans le rôle du souverain), Louis Garrel, Pierre Richard et Noémie Lvovsky. Le tout sans oublier La lune crevée (The Plough) de Philippe Garrel (en production - news).

Le tout sans oublier en post-production, entre autres (Wild Bunch International vendant aussi les titres de Bac Films), Les enfants des autres de Rebecca Zlotowski, Saint Omer d’Alice Diop, Chien de la casse (Junkyard Dog) de Jean-Baptiste Durand (article), Rascals de Jimmy Laporal-Trésor (article), Houria de Mounia Meddour (news), Le jeune Imam (Mercy) de Kim Chapiron, La petite bande (The Little Gang) de Pierre Salvadori (news), Un cœur en abîme (Loving Memories) de Guillaume Bureau (article), Du crépitement sous les néons (Blazing Neon) de FGKO (article), Nightmare de Kjersti Helen Rasmussen, Heroic de David Zonana, ou encore Mainstream de Gia Coppola.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy