email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

COURTS MÉTRAGES France

Clermont-Ferrand se prépare à donner le coup d’envoi d’une édition qui restera présentielle

par 

- Le plus grand festival et marché du court-métrage du monde va démarrer demain, en appliquant un protocole sanitaire strict

Clermont-Ferrand se prépare à donner le coup d’envoi d’une édition qui restera présentielle
Displaced de Samir Karahoda

Après avoir eu droit l’année dernière à une édition numérique, le Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand va de nouveau accueillir le public physiquement, à partir du vendredi 28 janvier, pour qu’il découvre sa sélection (certes un peu allégée) de courts-métrages du monde entier. Le variant Omicron restant préoccupant, l'événement (si populaire qu'il n'est dépassé que par Cannes en termes de fréquentation parmi les festivals français) va appliquer des protocoles sanitaires stricts pour le public comme pour les professionnels participant au marché.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La compétition internationale va présenter, comme toujours, un mélange éclectique de films déjà salués dans le circuit des festivals et de découvertes à travers 77 titres. Des courts comme Displaced de Samir Karahoda (Kosovo), Fall of the Ibis King de Josh O'Caoimh et Mikai Geronimo (Irlande) et In Flow Of Words d'Eliane Esther Bots (Pays-Bas) ont déjà collecté nombre de prix et de louanges, mais il y aura aussi des premières mondiales, notamment pour le spécialiste de l’animation estonien Sander Joon, dont le dernier film en date, Sierra, sera montré au public pour la première fois.

La compétition Lab, qui se concentre sur des films plus ésotériques et expérimentaux, proposera en particulier le nouveau travail d'Axel Danielson et Maximilien Van Aertryck (auteurs de l'immensément populaire Hopptornet / Ten Meter Tower), Jobs For All (Suède), un documentaire satirique bien d'actualité. Parmi les 27 titres invités dans cette section, on peut également citer In The Soil de Casper Kjeldsen (Danemark), qui a fait sa première à Cannes 2021 dans le cadre de la compétition courts-métrages, le documentaire dévoilé à Locarno Happiness Is A Journey d'Ivete Lucas et Patrick Bresnan (États-Unis/Estonie) et Train Again (Autriche), le nouveau film de la légende du cinéma expérimental Peter Tscherkassky. La compétition nationale du festival accueillera 50 courts, dont beaucoup de coproductions, notamment la comédie caustique Sideral de Carlos Segundo (Brésil/France), également dévoilée au dernier Festival de Cannes.

Quoique la fréquentation du marché puisse souffrir de l’hésitation de l’industrie, surtout des professionnels résidant hors de l’Europe continentale, les programmateurs de festivals et distributeurs seront tout de même nombreux sur place, et une grande partie des activités industrie se tiendront dans un format hybride, pour essayer de répondre aux besoins de tous.

Les présentations buyers permettront à des acteurs du secteur comme ARTE, Movistar et Canal+ de préciser le type de projets de courts-métrages qu'ils recherchent dans le climat actuel. Une discussion intitulée "Tout ce que vous n'avez jamais osé demander sur la distribution" donnera l’occasion aux réalisateurs d'en savoir plus sur les avantages qu'il y a à travailler avec un distributeur et le meilleur moment pour le faire. The Short Film Conference, réseau international des festivals de courts-métrages et des industries associées, va également organiser son événement annuel habituel, avec des discussions tournées vers la programmation des festivals et les festivals hybrides. De nombreuses projections marché sont au programme, avec des nouveaux courts en provenance d'Allemagne, des pays baltes et de Scandinavie.

Euro Connection, l’événement de deux jours consacré aux pitchs de projets et au réseautage qui a pour fin de favoriser les partenariats entre les sociétés de production européennes et leurs homologues d'autres pays, va accueillir 14 projets ainsi que dix producteurs, qui participeront au Producers Focus.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy