email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Italie / Belgique

Susanna Nicchiarelli tourne Chiara

par 

- Ce biopic sur Sainte Claire d’Assise interprété par Margherita Mazzucco et produit par Vivo Film et Tarantula conclut la trilogie commencée avec Nico, 1988 puis Miss Marx

Susanna Nicchiarelli tourne Chiara
L'actrice Margherita Mazzucco

Margherita Mazzucco (connue du public pour son rôle dans la série L'amie prodigieuse [+lire aussi :
critique
fiche série
]
tirée du roman d'elena Ferrante) joue le personnage principal du prochain film de Susanna Nicchiarelli, intitulé Chiara, actuellement en tournage. La jeune actrice napolitaine y donne la répliqué à Andrea Carpenzano (le comédien révélé par Frères de sang [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Damiano et Fabio D’Innocenzo
fiche film
]
dont le talent s'est trouvé confirmé par Le Défi du champion [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Leonardo D'Agostini
fiche film
]
).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film évoque la vie de Sainte Claire d'Assise et conclut une trilogie de biographies féminines commencée en 2017 avec Nico, 1988 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Susanna Nicchiarelli
fiche film
]
(primé à la Mostra de Venise, où le film a été sélectionné dans la section Orizzonti) et poursuivie en 2020 avec Miss Marx [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Susanna Nicchiarelli
fiche film
]
, également présenté à la Mostra, en compétition. "L’objectif est le même qu'avec Nico et Eleanor Marx : montrer et découvrir l'individu qu'il y a derrière un livre d’Histoire", a déclaré Susanna Nicchiarelli en juillet dernier. Comme pour ses films précédents, "plus que d'inventer, il s’agit d’interpréter, de trouver une clef – en vérité, Trine Dyrholm ne ressemble pas à Nico, pas plus que Romola Garai à Eleanor”.

Claire d'Assise est la jeune fille de la noblesse qui a imité François d’Assise et qui a fait voeu de pauvreté. Née en 1194 dans la noble et riche famille des Offreducci, Claire a à peine 12 ans quand François d'Assise fait le geste de se dépouiller de tous ses vêtements. Conquise par l’exemple de François, sept ans plus tard, le soir du dimanche des Rameaux de 1211 ou 1212, la jeune Claire s'enfuit de chez elle pour le rejoindre à la Portioncule. Le saint lui coupe les cheveux et lui remet la bure franciscaine, pour ensuite l’amener au couvent des nonnes bénédictines de San Paolo, près de Bastia Umbra. Son père tente en vain de la persuader de revenir. Elle se réfugie alors à la chapelle de San Damiano, où elle fonde l’ordre des Pauvres Dames (ou Clarisses), où elle est faite abbesse et pour lequel François édicte une première règle. Claire en rédige ensuite la Règle définitive et demande à (et obtient de) Grégoire IX le "privilège de la pauvreté".

La direction de la photographie du film a été confiée à la Française Crystel Fournier (collaboratrice habituelle de Céline Sciamma), le montage à Stefano Cravero (qui s'est aussi occupé de Miss Marx et Nico, 1988), les décors à Ludovica Ferrario, les costumes à Massimo Cantini Parrini. Comme les deux films précédents de Nicchiarelli, Chiara est une coproduction entre l’Italie et la Belgique réunissant Marta Donzelli et Gregorio Paonessa pour Vivo Film avec Rai Cinema et Tarantula. Le film est soutenu par la Direction générale Cinéma et audiovisuel du Ministère de la Culture italien et par da Eurimages (à hauteur de 480 000 euros).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy