email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

LES ARCS 2021 Industry Village

15 titres pour le très prisé Work in Progress des Arcs

par 

- 15 longs métrages en post-production en quête de vendeurs internationaux seront sous les projecteurs le 12 décembre dans le cadre de l’Industry Village de la station savoyarde

15 titres pour le très prisé Work in Progress des Arcs
La réalisatrice Sacha Polak, dont le projet Silver Haze a été sélectionné

Après sa programmation (lire l'article), la sélection des 18 projets du Village des Coproductions (news) et des huit promesses du Talent Village, Les Arcs Film Festival (13e édition du 11 au 18 décembre) a dévoilé la liste des 15 films en post-production de du Work in Progress (WiP) de son Industry Village qui se déroulera dimanche 12 décembre. Un événement très attendu puisque les dernières éditions ont dévoilé les premières images notamment de cinq titres sélectionnés cette année à Cannes (Lamb [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valdimar Jóhannsson
fiche film
]
, Clara Sola [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nathalie Álvarez Mesén
fiche film
]
, La Colline où rugissent les lionnes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Luana Bajrami
fiche film
]
, Piccolo Corpo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laura Samani
fiche film
]
et La Femme du Fossoyeur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), de Reflection [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valentyn Vasyanovych
fiche film
]
(en compétition à Venise 2021), de Gerda (primé cet été à Locarno), mais aussi de Luzzu [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Alex Camilleri
fiche film
]
, Shorta [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anders Ølholm et Frederik …
fiche film
]
, Oasis [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ivan Ikic
fiche film
]
, Benni [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nora Fingscheidt
fiche film
]
, Et puis nous danserons [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Levan Akin
interview : Levan Gelbakhiani
fiche film
]
, Koko-di Koko-da [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Johannes Nyholm
fiche film
]
, Girl [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Lukas Dhont
fiche film
]
, Diamantino [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gabriel Abrantes, Daniel S…
fiche film
]
ou encore I Am Not A Witch [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Rungano Nyoni
fiche film
]
, pour ne citer que quelques titres parmi la ribambelle de pépites repérées par l’équipe des Arcs.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Cette année, la sélection concoctée par Frédéric Boyer (directeur artistique des Arcs Film Festival) comportera 15 films (dont huit mis en scène par des femmes) en post-production, dont de larges extraits (huit minutes au total) seront introduits par les cinéastes et leurs producteurs aux vendeurs internationaux, distributeurs et programmateurs de festivals présents dans la station savoyarde. Parmi ces 15 titres (retenus sur 164 candidats et issus de 18 pays) figurent sept premiers longs et cinq seconds longs.

En vitrine se distinguent entre autres la Néerlandaise Sacha Polak (en compétition au Sundance et en ouverture de Rotterdam en 2019 avec son dernier opus, Dirty God [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sacha Polak
fiche film
]
, après avoir participé au Forum de la Berlinale en 2012 et 2015), le Suisse Tobias Nölle (prix FIPRESCI au Panorama de la Berlinale 2016 avec son premier long, Aloys [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Tobias Nölle
fiche film
]
), l’Irano-suédois Milad Alami (découvert à San Sebastian New Directors en 2017 avec The Charmer [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ardalan Esmaili
interview : Milad Alami
fiche film
]
), le Chypriote Kyros Papavassiliou (révélé en compétition en 2015 à Rotterdam avec Impressions of a Drowned Man [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), le Hongrois György Mór Kárpáti (dont les débuts avec Guerilla [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
étaient porteurs d’un potentiel très prometteur), l’Italienne Alessandra Celesia (passée hors compétition à Locarno en 2017 avec Le bleu miraculeux [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
) ou encore l’Argentin Santiago Fillol (co-scénariste des films de l’Espagnol Oliver Laxe). A signaler également hors compétition When It Melts (lire l’article), le premier long de réalisatrice de l’actrice belge Veerle Baetens.

Trois prix sont en jeu cette année. Le prix TitraFilm (10 000 euros en prestations de post-production image et/ou son) sera décerné par un jury composé de Kathrin Kohlstedde (directrice de programmation du Festival de Hambourg), Kevin Chan (co-responsable des acquisitions chez MUBI) et Mimi Plauché (directrice artistique du Festival de Chicago), le prix Alphapanda Audience Engagement (axé sur le marketing numérique du film et doté de 5000 euros) par Didar Domehri (Maneki Films), Mathias Noschis et Joanna Solecka, et le tout nouveau prix 22D Music (10 000 euros destiné à financer la production d’une musique originale) par Emmanuel Delétang et le compositeur Amine Bouhafa.

La sélection :

Work in Progress

Dogborn - Isabella Carbonell
Produit par Momento Film (Suède)

Eismayer - David Wagner
Produit par Golden Girls Film (Autriche)

Embryo Larva Butterfly - Kyros Papavassiliou
Produit par AMP Filmworks (Chypre) et Graal SA (Grèce)

January - Viestur Kairish
Produit par Mistrus Media (Lettonie), Artbox (Lituanie) et Staron Film (Pologne)

Krzyk (Losing Control) - Ewa Wikiel
Produit par Deutsche Film-und Fernsehakademie Berlin (Allemagne)

Matadero - Santiago Fillol
Produit par 4A4 Productions, El Viaje Films (Espagne), Magoya Films (Argentine), Nina Films (Espagne) et Prisma Cine (Argentine)

Nika - Vasilisa Kuzmina
Produced par Vodorod (Russie) et Art Pictures Studio (Russie)

Opponent - Milad Alami
Produit par Tangy (Suède) et Ape&Bjørn (Norvège)

Preparations For a Miracle - Tobias Nölle
Produit par Hugofilm Features (Suisse) et Flare Film (Allemagne)

Silver Haze - Sacha Polak
Produit par Viking Film (Pays-Bas) et Emu Films (Grande-Bretagne)

Stranger in my Own Skin - Katia de Vidas
Produit par Wendy Production (Grande-Bretagne)

Summer To Come - György Mór Kárpáti
Produit par Proton Cinema (Hongrie) et Café Film (Hongrie)

The Mecanics of Things - Alessandra Celesia
Produit par Films de Force Majeure (France) et Dirk Manthey Film UG (Allemagne)

The Ordinaries - Sophie Linnenbaum
Produit par Banden Film (Allemagne) et Film University Babelsberg Konrad Wolf (Allemagne)

When It Melts - Veerle Baetens
Produit par Savage Film (Belgique), PRPL (Pays-Bas) et Versus Production (Belgique)
(Hors compétition en partenariat avec Flanders Image - VAF)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy