email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

PRODUCTION / FINANCEMENT Suisse

Jan Gassmann travaille sur la post-production de son nouveau film, 99 Moons

par 

- Après Europe, She Loves, réalisé en 2016, le metteur en scène zurichois aborde de nouveau dans son nouveau film, en court de post-production, les relations de couple

Jan Gassmann travaille sur la post-production de son nouveau film, 99 Moons
Le réalisateur Jan Gassmann

Fidèle à sa conception du cinéma comme un art qui transcende les genres préétablis, Jan Gassmann aime jouer avec les limites, que ce soit sur le plan formel ou au niveau thématique. Le réalisateur, qui a déjà à son actif cinq longs-métrages dont trois documentaires (Chrigu [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
, présenté à Berlin en 2007 ; Karma Shadub, Grand Prix à Visions du réel en 2013 ; enfin, son petit dernier, Europe, She Loves [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Jan Gassmann
fiche film
]
, Prix du talent suisse émergent au Festival de Zurich 2016 et FFF-Förderpreis au DOK Fest de Munich la même année) et le film collectif Wonderland [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Carmen Jaquier et Lionel R…
fiche film
]
, un travail qui a réuni une bonne partie des jeunes réalisateurs suisses montants et qui a été dévoilé à Locarno en 2015, peut se vanter d’avoir un CV de premier ordre, qui va s’enrichir très bientôt d’une nouvelle pépite : 99 Moons.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Ce titre produit par la société zurichoise Zodiac Pictures avec la Schweizer Radio und Fernsehen et la SRG SSR, qui sera le deuxième long-métrage de fiction de Gassmann, s'interroge de nouveau sur le sentiment amoureux, l’irrationalité qui le caractérise et les dérives qui le caractérisent implicitement. Si Europe, She Loves se présentait comme un condensé de ce qui caractérise aujourd'hui, dans une Europe en constante mutation, les relations de couple hétérosexuelles (à travers les portraits de quatre couples), 99 Moons se concentre sur deux personnages unis par des sentiments qui frôlent l’obsession. Elle, Bigna (Valentina Di Pace), est une chercheuse de presque 30 ans spécialisée dans les raz-de-marée qui s'apprête à déménager au Chili pour son travail. Lui, Frank (Dominik Fellmann), 33 ans, est un type qui va faire vaciller ses certitudes jusqu’à la pousser à rester.

Jusque-là rien de particulièrement nouveau, sauf que le réalisateur décide d’enquêter sur les motivations de chaque personnage en allant bien au-delà de ce qui pourrait, de l’extérieur, ressembler à un dénouement heureux. Après la passion dévorante arrive l’obsession et avec elle la perte de contrôle, jusqu’à la violence mutuelle. Bigna lâche tout et fuit au Chili, où elle construit un simulacre de normalité hétérosexuelle en épousant un collègue plus âgé. C’est alors à Frank de régler ses comptes avec la douleur de cette perte amoureuse, avec les souvenirs d’une passion qui le poursuit et qu’il n’arrive pas à laisser derrière lui. Comme un toxicomane, conscient du mal qu’il s’inflige à lui-même, Frank oscille entre le besoin de se procurer une dernière dose et celui de s’échapper pour sauver sa peau. Et si l'amour n'était pas autre chose que cela : une lutte constante entre exaltation et autodestruction ?

99 Moons, qui devrait être prêt au début de l'année prochaine, a reuni des professionnels du cinéma jeunes et dynamiques engagés dans plusieurs projets liés au cinéma suisse (mais pas seulement). On peut citer parmi ceux-ci la monteuse Miriam Märk, qui a déjà collaboré avec Jan Gassmann sur Europe, She Loves, et le concepteur son Mariurizius Starkle Drux, qui a lui aussi travaillé sur Europe, She Loves et qui a collaboré avec les réalisateurs les plus importants du jeune cinéma suisse, notamment Michael Koch, Tobias Nölle, Hannes Baumgartner, Lorenz Merz, Lisa Blatter ou encore Eva Vitija.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy