email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

EUROPEAN FILM AWARDS 2021

Les EFA dévoilent leurs premiers gagnants

par 

- Great Freedom, Les Poings desserrés, Natural Light, Titane, Les Innocents, Lamb et Ammonite se voient décerner les prix d’excellence techniques

Les EFA dévoilent leurs premiers gagnants
Great Freedom de Sebastian Meise

L'Académie européenne du cinéma a d’ores et déjà annoncé les noms de huit des lauréats qui seront honorés cette année aux EFA-European Film Awards. Un jury spécial de huit membres s'est réuni à Berlin pour choisir, à partir de la sélection des longs-métrages en lice, les gagnants dans les catégories photographie, montage, décors, costumes, coiffure et maquillage, musique originale, son et effets visuels. Les membres du jury étaient : la cheffe-opératrice danoise Camilla Hjelm, le spécialiste des effets spéciaux britannique Matt Kasmir, la monteuse serbe Jelena Maksimovic, la costumière italienne Ursula Patzak, l'ingé-son française Célia Sayaphoum, le chef décorateur allemand Francis "Kiko" Soeder, le compositeur turc Başar Ünder et le maquilleur artistique hollandais Leendert van Nimwegen.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La liste des films primés est dominée par Great Freedom de Sebastian Meise, qui a fait sensation cette année après sa première mondiale dans la section Un Certain Regard du Festival de Cannes, raflant notamment les premiers prix de festivals comme Sarajevo et Séville. Se cheffe-opératrice Crystel Fournier et ses compositeurs Nils Petter Molvær et Peter Brötzmann ont été distingués dans leurs catégories respectives. Le jury a justifié ainsi le prix accordé à Fournier : "la photographie de Great Freedom happe le spectateur dans l’étroitesse de la cellule de prison, tout en suggérant l’ouverture et la liberté d’esprit". Le second prix a été expliqué ainsi : "Le partition clairsemée et audacieuse de Great Freedom nous amène vers des décennies et des endroits, et aux marges d’une expérience cinématographique rare dont cette musique est l'interface. C'est une célébration élégante, tout en engageant à l'action, de l’improvisation et de l’insurrection : jazz, résilience et solidarité".

Curieusement, le gros de la liste des gagnants des EFA techniques est constitué de titres qui ont été dévoilés cette année à Cannes dans la section Un Certain Regard. Le gagnant principal de ce volet du programme cannois, Les Poings desserrés [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Kira Kovalenko, a reçu le prix du meilleur montage européen grâce au travail de Mukharam Kabulova ("le montage fonctionne comme une véritable contribution à l'authenticité du film"). Les films de genre de la section, The Innocents [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Eskil Vogt
fiche film
]
d'Eskil Vogt et Lamb [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valdimar Jóhannsson
fiche film
]
de Valdimar Jóhannsson (Prix de l’originalité à Cannes et premier prix au récent Festival de Sitges), ont été salués respectivement dans les catégories son (grâce au travail de Gisle Tveito et Gustaf Berger) et meilleurs effets visuels européen (Peter Hjorth et Fredrik Nord).

Un autre succès à Cannes, le lauréat de la Palme d’or, Titane [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Julia Ducournau, Vincent L…
fiche film
]
de Julia Ducournau, également un des films les plus nominés dans les catégories principales des EFA (lire l'article), a été récompensé pour ses coiffures et maquillages (grâce au travail de Flore Masson, Olivier Afonso et Antoine Mancini). Le costumier Michael O'Connor a quant à lui été distingué pour Ammonite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Francis Lee, qui porte le Label 2020, autrement absent de la liste des nominés dans les catégories principales.

Enfin, le gagnant du prix de la mise en scène cette année à Berlin, le drame sur la Seconde Guerre mondiale Natural Light [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dénes Nagy
fiche film
]
de Dénes Nagy, a eu l'EFA des meilleurs décors européens grâce au travail de Márton Ágh.

Comme toujours, le reste des lauréats sera dévoilé lors de la cérémonie de remise des prix, qui se tiendra le 11 décembre à Berlin, et que Cineuropa couvrira et streamera en direct.

Les films primés :

Photographie européenne
Crystel Fournier - Great Freedom [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Sebastian Meise
fiche film
]
(Autriche/Allemagne)

Montage européen
Mukharam Kabulova – Les Poings desserrés [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
(Russie)

Meilleurs décors européens
Márton Ágh - Natural Light [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dénes Nagy
fiche film
]
(Hongrie/Lettonie/Allemagne/France)

Costumes européens
Michael O'Connor - Ammonite [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
 (Royaume-Uni/États-Unis/Australie)

Coiffure et maquillages européens
Flore Masson, Olivier Afonso et Antoine Mancini - Titane [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Julia Ducournau, Vincent L…
fiche film
]
(France)

Bande originale européenne
Nils Petter Molvær et Peter Brötzmann - Great Freedom

Son européen
Gisle Tveito et Gustaf Berger - The Innocents [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Eskil Vogt
fiche film
]
(Norvège/Suède/Danemark/Finlande/France/Royaume-Uni)

Effets visuels européens
Peter Hjorth et Fredrik Nord - Lamb [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Valdimar Jóhannsson
fiche film
]
 (Islande/Suède/Pologne)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy