email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SAN SEBASTIAN 2021 Compétition

Critique : Distancia de rescate

par 

- Claudia Llosa adapte le roman de Samanta Schweblin et livre un film brillant, totalement dans la lignée de toute l’incroyable filmographie de la réalisatrice

Critique : Distancia de rescate
Emilio Vodanovich et María Valverde dans Distancia de rescate

Même en abordant Distancia de rescate [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Claudia Llosa
fiche film
]
sans aucune information sur le film, on aurait beaucoup de mal à deviner que ce qu’on voit à l'écran ne part pas d’une idée originale de Claudia Llosa. Le film est une adaptation du roman du même nom de Samanta Schweblin, qui a travaillé à quatre mains avec la cinéaste sur le scénario. Le résultat, en compétition au 69e Festival de San Sebastian, est un travail absolument cohérent avec la filmographie de Llosa, où des thèmes comme la maternité ou encore la force mystique de la nature font généralement acte de présence.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La distance à laquelle se réfère le titre est celle qui sépare une mère de son enfant, celle qui lui permettrait ou pas de le sauver s'il se trouve dans une situation dangereuse. Et c’est cette réalité invisible qui perturbe Amanda, une jeune femme qui passe l’été dans un petit village argentin reculé accompagnée de sa fille Nina. Dans ce village vit Carola, une femme pour qui la maxime "petit village, enfer immense" pourrait servir de leitmotiv. Carola est également mère, mais la relation qu’elle a avec son fils David est entachée par un halo trouble qui empêche que l’amour idyllique qui devrait supposément exister entre eux deux existe.

Tous les éléments que Llosa met sur l’écran sont aussi délicats à manier que de la dynamite : un faux mouvement ou un faux pas pourraient faire que tout explose et provoquer le désastre. Par chance, cette cinéaste a la main sûre pour ce qui est de traiter des matériels de ce type. Grâce à cela, l'ensemble tient bien droit et forme une trame complexe où la critique sociale, le drame familial et la terreur surnaturelle vont main dans la main se donnent la main pour constituer une fable hypnotisante et brillante dont il est impossible de détacher les yeux.

On peut isoler deux éléments fondamentaux qui font que le film fonctionne aussi bien. Le premier est une audacieux dispositif de voix off, présent pendant tout le film. Il s’agit d’un dialogue entre Amanda et David qui, loin d’être sur-explicatif, sert d’ancrage et de guidage permettant au spectateur de se laisser porter par tout ce qui est présenté devant ses yeux, aussi étrange que cela puisse paraître. Le deuxième est le duo que forment les actrices principales. La ferme délicatesse avec laquelle María Valverde se met dans la peau d’Amanda fait contraste avec et complémente à la perfection la totale vulnérabilité de Dolores Fonzi dans le rôle de Carola. L’alchimie entre les deux actrices est évidente dès le premier moment : on sent des étincelles à chaque fois qu’elles partagent un plan et voir combien leurs interprétations se nourrissent l'une de l'autre de manière tout à fait naturelle est un plaisir absolu.

À ce stade, on ne saurait être surpris de la maestria de Claudia Llosa quand il s'agit de capturer avec sa caméra la beauté sauvage des paysages naturels qui servent de décor à cette histoire. Cependant, dans Distancia de rescate, cette capacité va encore un pas plus loin : tous les éléments vivants non humains apparaissent à l’écran avec une force tellement surprenante que chacun en devient un personnage à part entière dans l’histoire, un personnage fondamental. On peut dire, en résumé, que le retour tant attendu de la réalisatrice est marqué par un triomphe de la sensibilité, de la prise de risque et de la lucidité.

Distancia de rescate a été coproduit par Paradise Films Peru S.L. (Pérou), Gran Via Productions (États-Unis), Fabula Films (Chili) et Wanda Vision (Espagne). Le film sera disponible prochainement sur Netflix.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'espagnol)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy