email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2021 Compétition

Critique : L'Histoire de ma femme

par 

- CANNES 2021 : Ildikó Enyedi adapte le roman de Milán Füst et montre combien les choses peuvent mal tourner quand la jalousie et la peur s’immiscent dans une relation amoureuse

Critique : L'Histoire de ma femme
Gijs Naber et Léa Seydoux dans L'Histoire de ma femme

Consumé par la jalousie, le capitaine Storr (Gijs Naber), un loup de mer hollandais d’âge moyen, est convaincu que sa femme, Lizzy (Léa Seydoux), lui est infidèle. L'Histoire de la femme [+lire aussi :
bande-annonce
interview : Ildikó Enyedi
fiche film
]
, adaptation du roman du même nom de Milán Füst, composé d'un flux de conscience, est un objet luxuriant divisé en sept chapitres où certaines scènes qui se passaient à Londres dans le livre ont été transposées à Hambourg pour le film. Le film a été mis en scène par la Hongroise Ildikó Enyedi, qui a remporté avec son dernier film avant celui-ci, Corps et âme [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Ildiko Enyedi
interview : Ildiko Enyedi
interview : Réka Tenki
fiche film
]
, l'Ours d'or de Berlin. Elle tente à présent d'ajouter la Palme d’or de Cannes à la Caméra d'or remportée sur la Croisette en 1989 pour Mon 20e siècle.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Le film dépeint une formidable rencontre amoureuse. Storr est assis dans un luxueux  café parisien avec son ami, le cynique Herr Blume (Josef Hader). Blume avance l'idée selon laquelle le mariage aiderait bien le capitaine de cargos à trouver le bonheur. Storr dit en plaisantant qu’il va se marier avec la prochaine fille qui entrera dans ce café. Heureusement pour lui, il s'agit de Lizzy. Elle est élégante et semble amusée, quoiqu'un brin perplexe, quand cet homme barbu vient vers elle et lui dit qu’il voudrait l’épouser. D'un air joueur, elle accepte la proposition. Seydoux, qui peut très souvent sembler froide et distante dans les rôles qu'elle joue, est chaleureuse, accueillante et facétieuse dans celui de Lizzy. Elle va jouer le jeu, surtout que cela lui permettra d'écarter les avances d’un de ses nombreux prétendants. La nuit de noces n'est pas sans évoquer, en plus sexy, la série Netflix Le Jeu de la dame, Storr suggérant une partie de strip poker. Déjà, Lizzy domine le jeu, comme elle dominera leur relation. C’est plaisant à regarder, mais le plaisir s'éteint d'un coup quand Storr est obligé de repartir en mer.

Enyedi nous fait parcourir les différentes étapes de cette relation, qui deviennent les titres de ses chapitres. Storr n’est pas à l'aise en société, mais dès qu’il retourne sur son bateau, il redevient un type fort et taiseux. Le seul problème est qu’il ne peut pas contrôler les pensées dans sa tête. Il se convainc que sa femme, qui vit dans un très joli appartement à Paris, a une liaison avec son ami l’écrivain Dedin (un Louis Garrel qui a du chien). Enyedi continue habilement de faire en sorte que le public voie le monde à travers les yeux de Storr, et se demande si ses soupçons sont fondés ou pas.

Après une ouverture très rafraîchissante, ce qui démarque le film au début s'émousse tandis que Storr essaie de prouver que le monde est comme il le voit. Le couple quitte un Paris amusant et frivole pour aller rejoindre un Hambourg froid et austère où Storr a une liaison avec une jeune fille impressionnée ses faits d'héroïsme au large. Sa connexion avec Lizzy, plus libre d'esprit que lui, est perdue et ils s'éloignent l’un de l’autre. C’est dans cette section que Storr comme le film souffrent. Les craintes du capitaine semblent devenir une prophétie qui ne se réalise qu'à force d'y croire, mais le film ne s’embarque pas dans une tentative de résoudre la question. Au lieu de cela, il devient un méandreux jeu du chat et de la souris. Puis vient la pique finale qui change tout : un dénouement surprise qui retourne complètement les choses et éclaire à l'ensemble de l'histoire sous un jour totalement différent.

L'Histoire de ma femme est une coproduction entre la Hongrie, l’Allemagne, la France et l’Italie qui a réuni les efforts d'Inforg-M&M Film, Palosanto Films Srl, Arte France, Pyramide Productions, Komplizen Film et Rai Cinema. Les ventes internationales du film sont assurées par Films Boutique.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy