email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

CANNES 2021 Marché du Film

Tout s’est bien passé et tout promet pour Playtime à Cannes

par 

- Le nouveau film de François Ozon et Les Olympiades, Paris 13e de Jacques Audiard brillent au copieux line-up cannois du vendeur français, aux côtés notamment de Libertad de Clara Roquet

Tout s’est bien passé et tout promet pour Playtime à Cannes
Tout s’est bien passé de François Ozon

Fidèle au rendez-vous de la plus belle vitrine du cinéma d’auteur mondial, la société française de ventes internationales Playtime mise sur deux candidats à la Palme d’Or du 74e Festival de Cannes (du 6 au 17 juillet), prévendus sur promoreel aux Pré-Cannes Screenings (en ligne du 21 au 25 juin) du Marché du Film qui entrera dans sa dimension physique du 6 au 15 juillet.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Déjà sélectionné trois fois en compétition à Cannes (en 2003, 2013 et 2017) et ayant obtenu l’an dernier le label de la Sélection Officielle avec Été 85 [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, François Ozon y dévoilera le 7 juillet Tout s’est bien passé [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, son 20e long. Interprété par Sophie Marceau, André Dussollier, Hanna Schygulla, Charlotte Rampling, Géraldine Pailhas et Grégory Gadebois, le film est une adaptation (par le cinéaste) du livre éponyme de la regrettée Emmanuèle Bernheim : à 85 ans, le père d'Emmanuèle est hospitalisé après un accident vasculaire cérébral. Quand il se réveille, diminué et dépendant, cet homme curieux de tout, aimant passionnément la vie, demande à sa fille de l'aider à mourir… Produit par Mandarin Production, le long métrage sera distribué en France par Diaphana le 22 septembre. Pour mémoire, le réalisateur est aussi passé en compétition cinq fois à Berlin, trois fois à Venise et trois fois également à San Sebastian.

L’équipe Playtime qui sera représentée sur la Croisette par Nicolas Brigaud-Robert, François Yon, Sébastien Beffa, Julie Griesser et Joris Boyer, compte un autre atout majeur dans son jeu en compétition officielle : Les Olympiades, Paris 13e [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Jacques Audiard. Avec au casting Lucie Zhang, Makita Samba, Noémie Merlant et Jehnny Beth, le nouvel opus du cinéaste est une adaptation (par lui-même, Céline Sciamma et Léa Mysius) de trois histoires de l’auteur américain de bandes dessinée Adrian Tomine. Le scénario voit Émilie rencontrer Camille qui est attiré par Nora qui elle-même croise le chemin d’Amber. Trois filles et un garçon. Ils sont amis, parfois amants, souvent les deux… Produit par Page 114, Les Olympiades, Paris 13e a été coproduit par France 2 Cinéma. La distribution France sera pilotée par Memento Distribution le 3 novembre prochain.

Un 3e titre retenu en Sélection Officielle pointe au line-up Playtime avec le diptyque documentaire Cahiers Noirs (Part I : Viviane, Part II : Ronit) de l’Israélien Shlomi Elkabetz, centré sur sa sœur, la regrettée actrice et réalisatrice Ronit Elkabetz.

Playtime sera aussi présent à l’affiche de la Semaine de la Critique avec Libertad [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Clara Roquet
fiche film
]
, le premier long de cinéaste de la scénariste espagnole Clara Roquet.

Au marché se poursuivront les ventes du compétiteur berlinois Memory Box [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Joana Hadjithomas et Khali…
fiche film
]
du duo libanais Joana Hadjithomas - Khalil Joreige, et de Playlist [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Nine Antico
fiche film
]
de Nine Antico (récemment sorti dans les salles françaises), ainsi que les préventes de nombreux tires encore en  post-production comme Arthur Rambo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Laurent Cantet
fiche film
]
de Laurent Cantet, Nobody Has To Know [+lire aussi :
critique
interview : Bouli Lanners
fiche film
]
du Belge Bouli Lanners, Inexorable [+lire aussi :
critique
interview : Fabrice Du Welz
fiche film
]
de son compatriote Fabrice du Welz, L’Homme de la cave de Philippe Le Guay, À propos de Joan (Something of Joan) de Laurent Larivière (article), Petite Fleur (15 Ways to Kill Your Neighbour) de l’Argentin Santiago Mitre (article) et Ogre d’Arnaud Malherbe (article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy