email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE / MARCHÉ France

Cinema For Change distingue Dans un monde idéal

par 

- Le projet de premier long d’Émilie Frèche a été primé lors de la 1e édition du marché de coproduction dédié aux films visant un impact positif sur le monde

Cinema For Change distingue Dans un monde idéal
La réalisatrice Émilie Frèche, dont le projet de premier long Dans un monde idéal a reçu le Prix Commune Image du marché Cinema For Change

Organisé les 6 et 7 avril dans le cadre de la 10e édition du Festival Le Temps Presse, la première édition du marché de coproduction européen Cinema For Change, dédié aux films dont l'ambition est d’avoir un impact positif sur le monde, a réuni en ligne 267 professionnels (producteurs, distributeurs, diffuseurs, vendeurs, investisseurs) et décerné trois prix parmi les 15 projets en vitrine.

Le prix Commune Image a été attribué à Dans un monde idéal qui sera le premier long de réalisatrice de la Française Émilie Frèche (remarquée comme scénariste, notamment avec une nomination au prix Lumières 2017pour Le ciel attendra [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
). Démarré en octobre dernier et contraint à une rapide interruption pour cause de cluster, le tournage a repris et se déroule actuellement avec au casting Benjamin Lavernhe (nominé aux César 2021 et 2020 du meilleur second rôle pour Antoinette dans les Cévennes [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
et Mon inconnue [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
; bientôt en salles dans Délicieux [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
et Le Discours [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
), Julia Piaton (nominée au César 2021 du meilleur espoir pour Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Emmanuel Mouret
fiche film
]
), Bruno Todeschini, Hakim Jemili et Brigitte Roüan.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
EFP hot docs

Le scénario signé par la réalisatrice voit David emmener pour la première fois Gabrielle et ses enfants faire de l'escalade en montagne. C'est une journée magique, mais sur le chemin du retour vers Briançon, leur voiture heurte un jeune migrant poursuivi par la police. David le cache instinctivement dans son coffre. Ému par le sort de cet enfant, il décide de l'aider à tout prix. De son côté, Gabrielle a un autre combat à mener : son ex-mari a découvert sa relation avec David et l'assigne en justice pour récupérer la garde des enfants. Pris dans cette double réalité, David et Gabrielle parviendront-ils à continuer à s'aimer ? Comment peuvent-ils concilier leurs engagements personnels et leur engagement envers la société ? Quels sacrifices sommes-nous capables de faire pour rester fidèles à nos valeurs ?

Produit par Laetitia Galitzine pour Chapka Films (qui vient d’enregistrer un très beau succès avec Antoinette dans les Cévennes), Dans un monde idéal est coproduit par Echo Studio. Préacheté par Canal+ et Ciné+, le long métrage sera distribué en France par Tandem Films et vendu à l’international par Other Angle Pictures.

A signaler également deux projets documentaires au palmarès de cette première édition de Cinema For Change : Le Futur c’est maintenant du Suisse Frédéric Choffat (produit par Joëlle Bertossa pour Close-up Films) et The Zimov Hypothesis du Russe Denis Sneguirev (piloté par Caroline Roussel pour la société française Arturo Mio avec notamment en coproduction ses compatriotes de 13 Productions, les Belges de Take Five et les Russes de Ethnofund).

Le palmarès :

Prix Commune Image
Dans un monde idéal – Émilie Frèche (France)

Prix CNC
Le Futur c’est maintenant (The Future Now) - Frédéric Choffat (Suisse)

Prix Cannes Doc
The Zimov Hypothesis - Denis Sneguirev (France/Russie/Belgique/États-Unis)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy