email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

LIM 2021

La 5e édition de Less Is More annonce sa sélection

par 

- Cette année, 16 projets et 12 "development angels" se retrouveront dans le cadre de la plateforme européenne de développement de longs-métrages de fiction à budget limité

La 5e édition de Less Is More annonce sa sélection
Les participants à Less Is More 2021

La cinquième édition de Less Is More (LIM), le programme européen de développement de longs métrages de fiction à budget limité, a annoncé sa sélection. Elle se compose de 16 projets de scénario et de 12 "development angels". En dépit de cette période de crise, 350 candidats,

issus de plus de 70 pays, parmi lesquels quelques nouveaux venus, ont répondu à l’appel. LIM est un programme de formation et d’accompagnement de développement de scénario pour les premiers, deuxièmes ou troisièmes projets de long métrage. S’inspirant de la démarche méthodique du Groupe Ouest et impliquant un travail intense de huit mois, la philosophie de LIM s’articule autour de l’idée que l’introduction de limites auto-imposées à un stade précoce du processus d’écriture peut stimuler la créativité des cinéastes.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Quant à la période agitée que nous traversons et aux difficultés que doivent surmonter les scénaristes, Massimiliano Nardulli, LIM Head of Talent, a affirmé : "dans ce contexte durement touché par la crise, nous craignions que les scénaristes aient du mal à se projeter dans de nouveaux projets. Mais ce n’est pas le cas. L’objectif de LIM, aujourd’hui plus que jamais, est de mettre en avant des projets en quête de substance humaine dans un contexte compliqué, des projets animés par une forte quête de sens. Et il semblerait que les 16 projets sélectionnés cette année, des premiers, mais également des deuxièmes longs métrages, témoignent avec beaucoup de cohérence la façon dont une nouvelle génération de cinéastes s'empare du monde avec ardeur".

Dans la même veine, Antoine Le Bos, directeur artistique de LIM a déclaré : "c’est comme si le contexte actuel, marqué par les nombreux confinements, avait également créé une sorte de déclic. Lors des ateliers de l’année dernière, certains projets ont dû prendre un nouvel élan. Ils ne pouvaient plus se contenter de parler du monde de la même façon. Il est très clair qu’aujourd’hui, écrire des films avec l’idée que nous sommes le centre du monde n’est plus possible. Nous devons nous adresser à des êtres humains prisonniers d’un même bateau. Il y a urgence !"

Quant à la sélection, elle est dominée par des réalisatrices présentes à travers 10 des 16 projets de longs métrages, et par la première participation de quatre pays : la République tchèque, l’Afrique du Sud, l’Ouganda et le Vietnam. L’éventail de styles cinématographiques s’est également étoffé pour l’édition LIM 2021, grâce à la participation de personnes avec une solide formation en arts visuels, en documentaire voire en théâtre. Offrant un aperçu de la diversité en matière de styles, les histoires comportent des triangles amoureux, de l’érotisme baroque et des corps malades, pendant que d’autres nous emmènent à la rencontre du peuple Sami en Norvège, nous plongent au cœur d’une communauté tsigane en Roumanie, s’intéressent à l’addiction sexuelle en Lituanie et explorent quelques contes celtes.

Concernant les 12 "Development angels", eux aussi issus de divers pays cette année, du Brésil à l’Ukraine, de l’Irlande à la Lettonie, la sélection compte des producteurs créatifs, des professionnels du développement et autres acteurs de l’industrie cinématographique dont l’objectif est de devenir scénariste-consultant. Ils seront accompagnés dans la démarche de story editing, guidés par les tuteurs, et bénéficieront également d’une formation spécifique.

Soutenu par le programme de l’Union européenne Creative Europe – MÉDIA, Less Is More est géré par Le Groupe Ouest (France). Il a été développé avec Control N (Roumanie), Vlaams Audiovisueel Fonds — VAF (Belgique), Krakow Festival Office — KBF (Pologne) et le Festival international de Transylvanie — TIFF (Roumanie), en partenariat avec le Lithuanian Film Centre — LKC et le Norwegian Film Institute — NFI, ainsi que la Région de Bretagne et Screen Scotland.

Voici la sélection complète de l’édition LIM 2021 :

Spring Cleaning - Marija Apcevska (Macédoine du Nord)
I Love My Guodoheaddji - Marja Bål Nango and Ingir Ane Bål (Norvège)
Jealous Alan - Martin Clark (Écosse)
Don't Cry Butterfly -
Linh Duong (Vietnam)
The Downfalls of Bungo - Magdalena Franczuk (Pologne)
Birds of a Feather... - Nolwenn Guiziou (France)
Disappearing Skin - Jonas Kærup Hjort (Danemark)
The Festival - Chingiz Karibekov and Anthony Nti (Belgique)
Sabbatical - Karabo Lediga (Afrique du Sud)
An Empty Space - Anna Maguire (Royaume-Uni/Canada)
Sofia's World - Irma Pužauskaitė (Lituanie)
Lesser Evil - Sebastião Salgado (Portugal)
A Song That Slays - Mo Scarpelli (Italie/États-Unis)
I Matter - Alina Șerban (Roumanie)
Conversations With My Mother - Samuel Tebandeke (Ouganda)
Goddess - Damián Vondrášek (République tchèque)

Voici la liste des Development angels de LIM 2021 :

Sile Culley (Irlande)
An Feyfer (Belgique)
Marika Kozlovska (Lettonie)
Nađa Lapčević (Serbie)
Natalia Libet (Ukraine)
Alice Lusher (Royaume-Uni)
Almudena Monzú (Espagne)
Amélie Quéret (France)
Michal Reich (République tchèque)

Rafael Sampaio (Brésil)
Mariana Schneider (Allemagne)
Mar Vila Barcelo (Espagne/Royaume-Uni)

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'anglais par Karine Breysse)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy