email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

INDUSTRIE / MARCHÉ France

31 premières de marché aux Rendez-Vous du cinéma français à Paris

par 

- Organisé par UniFrance exceptionnellement en ligne du 13 au 15 janvier, l’événement permettra à plus de 800 acheteurs de 59 pays de découvrir les line-up de 44 sociétés de ventes hexagonales

31 premières de marché aux Rendez-Vous du cinéma français à Paris
Playlist de Nine Antico

Même si beaucoup de salles sont encore fermées dans le monde pour cause de crise sanitaire (entraînant un sur-stockage de films en attente de sorties et des perspectives d’embouteillages quand les feux repasseront au vert), la capacité de projection dans l’avenir des professionnels de l’industrie cinématographique et l’attractivité des films français restent intactes. En atteste le bataillon très conséquent de plus de 800 acheteurs de 59 pays inscrits aux 23es Rendez-Vous du Cinéma Français à Paris, organisés exceptionnellement en ligne du 13 au 15 janvier par UniFrance (piloté par la directrice générale Daniela Elstner et le président Serge Toubiana). Un événement qui sera précédé aujourd’hui par une journée de panels et keynotes en ligne baptisée Beyond Borders – Rencontres de l’Export (à suivre live ici) et qui donnera aussi lieu à un press junket XXL avec 90 artistes (cinéastes et interprètes) à l'affiche des films français attendus dans le monde en 2021 qui rencontreront en visioconférence 144 journalistes internationaux. Le tout sans oublier le lancement le 15 janvier du 11e MyFrenchFilmFestival (article).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Pour les trois jours de marché online les acheteurs pourront visionner 67 films français (dont 31 en première de marché) sur un site dédié et sécurisé de Cinando, et négocier plus largement pour les 136 productions ou coproductions hexagonales présentes sur les line-up très diversifiés des 44 sociétés françaises de ventes internationales en action.

Wild Bunch International projettera en première de marché De bas étage de Yassine Qnia et prévendra notamment les titres en post-production Tromperie (Deception) d'Arnaud Desplechin (article), Titane de Julia Ducournau, Incroyable mais vrai (Incredible But True) de Quentin Dupieux (news), L’événement (Happening) d’Audrey Diwan (d'après le roman éponyme d'Annie Ernaux avec Anamaria Vartolomei, Sandrine Bonnaire et Pio Marmaï au casting) et Maison d’enfants (The Road Ahead) de Nessim Chikhaoui (avec Shaïn Boumedine en tête d’affiche), sans oublier Earwig de Lucile Hadzihalilovic (article) et en tournage Feu (Fire) de Claire Denis (en tournage avec Juliette Binoche, Vincent Lindon et Grégoire Colin pour un triangle amoureux - ventes partagées avec la société franco-britannique Anton).

Playtime comptera sur la première de marché de Playlist de Nine Antico et dispose d’un nombre très conséquent de munitions plus ou moins cachées en post-production, entre autres Arthur Rambo de Laurent Cantet, Les Olympiades (Paris 13th District) de Jacques Audiard (news), Tout s’est bien passé (Everything Went Fine) de François Ozon, Petite Fleur (15 Ways to Kill Your Neighbour) de Santiago Mitre (article), Memory Box du duo Joana Hadjithomas - Khalil Joreige, Nobody Has To Know de Bouli Lanners, voire Inexorable de Fabrice du Welz ou encore Joan de Laurent Larivière (article).

Be For Films, la filiale belge de Playtime a de jolis atouts en post-production avec Azor [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
d’Andreas Fontana et Petite leçon d’amour (Little Lesson of Love) d’Ève Deboise.

Pyramide International misera, au-delà des premières de marché des documentaires C’est toi que j’attendais de Stéphanie Pillonca et Les Indes galantes (Gallant Indies) de Philippe Béziat, sur les titres en post-production Selon la police de Frédéric Videau (article) et La place d’une autre d’Aurélia Georges (article).

Charades propose au menu la première de marché de Sous le ciel d’Alice de Chloé Mazlo (label de la Semaine de la Critique du Festival de Cannes 2020) et entre autres titres français en post-production Le Trésor du Petit Nicolas (Little Nicolas’ Treasure) de Julien Rappeneau, Le Test (The Test) d’ Emmanuel Poulain-Arnaud (article), Madeleine Collins d’Antoine Barraud (article) et Carpe Diem d’Emmanuel Marre (news).

Le Pacte qui dévoilera Tokyo Shaking d’Olivier Peyon (article) et Trois fois rien (Three Times Nothing) de Nadège Loiseau (news) compte également au rayon post-production sur Les meilleures (Besties) de Marion Desseigne Ravel (article) et sur Onoda, 10 000 nuits dans la jungle d’Arthur Harari.

Indie Sales misera surtout sur l’avenir avec en post-production France de Bruno Dumont, le film d’animation La Traversée (The Crossing) de Florence Miailhe et le documentaire Bigger than Us de Flore Vasseur.

Best Friend Forever (la filiale belge d’Indie Sales) proposera deux attractives premières de marché avec I Comete [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Pascal Tagnati
fiche film
]
de Pascal Tagnati (qui sera en lice à la Compétition Tiger 2021 à Rotterdam) et Louloute [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Hubert Viel (couronné à La Roche-sur-Yon).

Kinology compte aussi un flamboyant rayon de post-production avec Annette de Leos Carax, Bergman Island de Mia Hansen-Løve, Paradis sale de Bertrand Mandico, Le genou d’Ahed de Nadav Lapid et Eugénie Grandet de Marc Dugain.

Les Films du Losange projettera en première de marché Suzanna Andler [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Benoît Jacquot qui ralliera ensuite le festival de Rotterdam.

Totem Films présentera la première de marché du documentaire À la vie (Sheroes) d’Aude Pépin et misera notamment en post-production sur Petite nature (Softie) de Samuel Theis (article).

The Bureau Sales dévoilera Si demain de Fabienne Godet.

Trois premières de marché sont programmées par WTFilms avec L’étreinte [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Ludovic Bergery, Messe basse (The Lodger) de Baptiste Drapeau et la comédie Les méchants (Fake News) du duo Mouloud AchourDominique Baumard (avec au casting Anthony Bajon, Roman Frayssinet, Djimo, Mathieu Kassovitz et Ludivine Sagnier).

Gaumont proposera aux acheteurs les premières de marché de Aline (Aline, The Voice of Love) de Valérie Lemercier et Mystère (Vicky and Her Mystery) de Denis Imbert. A noter aussi en post-production Serre-moi fort (Hold Me Tight) de Mathieu Amalric, Les fantasmes (Fantasies) de David et Stéphane Foenkinos, La comédie humaine (Lost Illusions) de Xavier Giannoli (news), OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire de Nicolas Bedos et Les choses humaines (The Accusation) d’Yvan Attal (article).

France TV Distribution mise sur la première de marché de Hommes au bord de la crise de nerfs d’Audrey Dana.

Bac Films compte au menu la première de marché de L’ennemi [+lire aussi :
critique
interview : Stephan Streker
fiche film
]
de Stephan Streker, en post-production sur Mon légionnaire de Rachel Lang et sur le film en toute fin de tournage Murder Party (The Murder Party) de Nicolas Pleskok (news).

Orange Studio présente trois premières de marché avec C’est magnifique ! de Clovis Cornillac et les comédies L’homme parfait de Xavier Durringer et Le médecin imaginaire (The Imaginary Doctor) d’Ahmed Hamidi.

Other Angle Pictures avance aussi avec un trio de comédies en première de marché : Tendre et saignant de Christopher Thompson, Maison de retraite (Retirement Home) de Thomas Gilou et Pourris gâtés (Spoiled Brats) de Nicolas Cuche.

Pathé International misera aussi sur trois premières de marché avec Envole-moi de Christophe Barratier, Les Tuche 4 (Christmas with the Tuches) d’Olivier Baroux et Un tour chez ma fille (Knock, Knock, It’s Mom) d’Éric Lavaine.

Elle Driver misera entre autres sur les titres en post-production Les promesses (Promises) de Thomas Kruithof (avec Isabelle Huppert en tête d’affiche – article) et Compagnons (The Companions) de François Favrat (article).

mk2 Films comptera notamment en post-production sur Les jeunes amants (The Young Lovers) de Carine Tardieu (article), Par-dessus l’épaule (The Love Letter) de Jérôme Bonnell et Petite Solange d’Axelle Ropert (article).

Les acheteurs pourront également négocier avec toutes les autres sociétés de ventes internationales françaises qui ne proposent pas de premières de marché mais dont les line-up regorgent de titres très variés terminés, en post-production, en fabrication ou en projet : Memento Films International, The Party Film Sales, Luxbox (Les IntranquillesThe Restless – de Joachim Lafosse en post-production – news), Alpha Violet, Loco Films, Funny Balloons, Shellac (en post-production L’été L’éternitéOur Eternal Summer - d’Émilie Aussel), Pulsar Content, Coproduction Office, Celluloid Dreams, TF1 Studio, StudioCanal, Wide, Urban Distribution International, Alfama Films, Cinexport, Cité Films, MPM Premium et Autour de Minuit, sans oublier Reel Suspects (news) et SND (lire l’article et qui ouvrira notamment les Rendez-Vous en ligne avec la première de marché de Délicieux d’Éric Besnard).

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy