email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

SOLEURE 2021

La 56e édition des Journées de Soleure se tiendra entièrement en ligne

par 

- Atlas de Niccolò Castelli, qui sera présenté en première mondiale sur le site du festival et sur trois chaînes nationales suisses, fera l'ouverture du festival

La 56e édition des Journées de Soleure se tiendra entièrement en ligne
Atlas de Niccolò Castelli

Courageuse, et à certains égards à contre-courant, la décision de présenter en ligne les 170 films suisses sélectionnés pour la 56e édition des Journées de Soleure (20-27 janvier) s'appuie, comme l’a souligné sa directrice Anita Hugi, sur le besoin de rendre, aujourd’hui plus que jamais, le cinéma suisse visible. Une nécessité qui a amené la manifestation de Soleure à mettre au point un site internet qui servira non seulement de plateforme pour cette édition en ligne reprenant la programmation classique des éditions précédentes (avec comme toujours une foule de débats et de masterclasses), mais qui nous invitera aussi à nous immerger dans l’Histoire du cinéma suisse (grâce à la nouvelle section dédiée aux archives de la manifestation). La décision de ne proposer aucune projection gratuite a été prise pour mettre en avant les difficultés auxquelles le secteur du cinéma fait face actuellement. Une contribution de solidarité, recueillie grâce aux entrées, sera en effet reversée à toutes les productions sélectionnées.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Atlas [+lire aussi :
critique
interview : Niccolò Castelli
fiche film
]
, du Tessinois Niccolò Castelli, en lice pour le Prix du public, qui sera présenté en première mondiale sur le site du festival et sur trois chaînes nationales (RSI, RTS et SRF), assurera l'ouverture de l'événement.

Une nouveauté significative de cette année est l’introduction d’un nouveau prix baptisé Premier Film qui s'adresse à tous les premiers films sélectionnés dans les différentes sections. Parmi les 12 films en lice pour le Prix de Soleure, un titre concourt également pour ce nouveau prix : Réveil sur Mars [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Dea Gjinovci
fiche film
]
de Dea Gjinovci. Trois autres sont également en lice pour le Prix du public : : Lovecut [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
, un film à épisodes sur la vie amoureuse tumultueuse de dix jeunes en quête d'identité par Iliana Estañol et Johanna Lietha, le poétique Sòne [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Daniel Kemény et Of Fish and Men [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Stefanie Klemm.

Parmi les films sélectionnés pour le Prix du cinéma suisse, cinq seront présentés en première mondiale : Burning Memories d'Aline Schmid, qui plonge dans le gouffre de l’esprit d’une femme qui découvre, 50 ans après, qu’elle a subi des abus dans son enfance, Voisins [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Mano Khalil,, qui met en scène le quotidien de deux enfants dans un village à la frontière entre la Turquie et la Syrie dans les années 1980, le captivant Le Cerveau [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Jean-Stéphane Bron et Watch Over Me, un documentaire touchant par Farida Pacha.

Parmi les films déjà confirmés en lice pour le Prix du public, on trouve Il mio corpo [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Michele Pennetta
fiche film
]
de Michele Pennetta, La Petite Soeur [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stéphanie Chuat et Véroniq…
fiche film
]
de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond, My Wonderful Wanda [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Bettina Oberli
fiche film
]
de Bettina Oberli et Zurich Diary [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Stefan Haupt
fiche film
]
de Stefan Haupt. La sélection est complétée par Beyto [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Gitta Gsell
fiche film
]
de Gitta Gsell et Ale, un premier long-métrage par O’Neil Bürgi. il y a aussi quelques noms connus parmi les prétendants au Prix de Soleure, comme Milo Rau avec The New Gospel [+lire aussi :
critique
interview : Milo Rau
fiche film
]
, ou Andrea Staka avec Mare [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Andrea Staka
fiche film
]
. Sont également dans la course pour ce prix important L’acqua, l’insegna la sete [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Valerio Jalongo, déjà sélectionné à Visions du réel 2020, et Farewell Paradise [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Sonja Wyss, qui fera là sa première suisse.

Le prix d'honneur de cette année ira au pionnier Frank Braun, un infatigable supporter du cinéma indépendant qui en plus de réaliser ses propres films, a instigué la création du festival de cinéma d'animation Fantoche de Baden et lancé le mythique ciné-club pour enfants La lanterna magica.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

(Traduit de l'italien)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy