email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS / PRIX France

MyFrenchFilmFestival dévoile son programme

par 

- Le 11e festival en ligne organisé par UniFrance se déroulera du 15 janvier au 15 février, sur plus de 60 plateformes dans le monde, avec notamment une compétition de dix longs métrages

MyFrenchFilmFestival dévoile son programme
Josep d’Aurel

"Forever Young", "Crazy Loving Families", "True Heroines", "French Ghost Stories", "On the Road", "Move is Love", sans oublier Kids Corner et New Horizons : les sections thématiques de la 11e édition de MyFrenchFilmFestival (organisé par UniFrance du 15 janvier au 15 février 2021) promettent une nouvelle fois une très belle diversité pour le premier festival de cinéma francophone au monde entièrement en ligne qui totalise depuis sa création plus de 54 millions de visionnages sur plus de 200 territoires. Une vitrine virtuelle encore plus d’actualité dans le contexte mondial de la crise sanitaire avec son cortège de salles fermées, le gouvernement français ayant d’ailleurs annoncé hier que les celles de l’Hexagone le resteraient au moins jusqu’à fin janvier.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)
series serie

Cette année, 33 films sous-titrés en 10 langues seront disponibles directement sur le site du festival (myfrenchfilmfestival.com) ou sur plus de 60 plateformes de VàD (dont l’app Apple TV sur plus de 90 territoires, Amazon Prime Video, Google Play ou encore MUBI). Les courts métrages de la sélection 2021 seront accessibles gratuitement dans le monde entier et les longs métrages à 1,99€ par film ou à 7,99€ le pack. A noter que le festival est totalement gratuit en Afrique, Amérique latine, Asie du Sud-Est, Corée du Sud, Pologne, Roumanie et Russie/CEI.

Le jury des cinéastes qui décernera un prix doté de 15 000 euros, sera composé du documentariste italien Gianfranco Rosi, de la réalisatrice franco-algérienne Mounia Meddour, de l’actrice et cinéaste canadienne Monia Chokri, du réalisateur colombien Franco Lolli et de la productrice (et anciennement costumière) française Rosalie Varda. Deux autres récompenses seront attribuées par le public et par le jury de la presse internationale.

Les dix longs métrages en compétition sont composés de films estampillés Cannes (le film d’animation Josep [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aurel
fiche film
]
d’Aurel, Tu mérites un amour [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Hafsia Herzi
fiche film
]
de Hafsia Herzi, Les héros ne meurent jamais [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Aude Léa Rapin
fiche film
]
d’Aude Léa Rapin, Vif-argent [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Stéphane Batut), Locarno (Camille [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Boris Lojkine
fiche film
]
de Boris Lojkine, le documentaire Adolescentes [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Sébastien Lifshitz) ou encore Rotterdam (Énorme [+lire aussi :
critique
fiche film
]
de Sophie Letourneur et la coproduction belgo-française Filles de joie [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Anne Paulicevich et Frédér…
fiche film
]
du duo Frédéric Fonteyne - Anne Paulicevich). Pointent également en lice Just Kids [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Christophe Blanc
fiche film
]
de Christophe Blanc et Felicità [+lire aussi :
bande-annonce
fiche film
]
de Bruno Merle.

A signaler hors compétition le long métrage suisse Madame [+lire aussi :
critique
bande-annonce
fiche film
]
de Stéphane Riethauser, le film canadien Kuessipan de Myriam Verreault et au rayon patrimoine Orphée de Jean Cocteau.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy