email print share on Facebook share on Twitter share on reddit pin on Pinterest

FESTIVALS / PRIX France

Le Prix Jeunes Talents Women In Motion pour Maura Delpero

par 

- La réalisatrice italienne de Maternal s’inscrit au palmarès de l’initiative portée par Kering en partenariat avec le Festival de Cannes afin de soutenir la jeune création cinématographique

Le Prix Jeunes Talents Women In Motion pour Maura Delpero
La réalisatrice Maura Delpero

Malgré l’annulation du Festival de Cannes 2020 en raison des restrictions sanitaires, Kering et le Festival de Cannes ont eu à cœur de maintenir l’attribution du Prix Jeunes Talents Women In Motion, initié en 2015 et destiné à soutenir (à travers une dotation de 50 000 euros) le travail des jeunes réalisatrices dans l’industrie du cinéma.

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

La cinéaste italienne Maura Delpero, très remarquée avec Maternal [+lire aussi :
critique
bande-annonce
interview : Maura Delpero
fiche film
]
, son premier long métrage de fiction (qui a notamment remporté un prix spécial du jury à Locarno), s’inscrit donc au palmarès d’une distinction ayant couronné avant elle la Tunisienne Leyla Bouzid, la Syrienne Gaya Jiji, l’Iranienne Ida Panahandeh, la Palestinienne Maysaloun Hamoud, l’Espagnole Carla Simón et l’Allemande Eva Trobisch, cette dernière ayant, comme le veut la tradition du prix, choisi la lauréate de l’édition 2020.

Pour Maura Delpero, "appréciation du talent et reconnaissance économique : c’est exactement ce dont des générations de femmes ont été exclues ! J’aimerais que ma grand-mère soit encore en vie pour lui parler du Prix Jeunes Talents de Women In Motion. Elle serait tellement surprise de voir comme le monde change ! Ce prix a pour moi une valeur à la fois personnelle et politique. Et le fait d’être choisie par une autre femme crée un lien subtil et très profond; c’est un moyen concret pour promouvoir le respect mutuel entre les femmes et contribuer à remédier aux inégalités de l’industrie."

"La 73e édition du Festival de Cannes n’a certes pas pu avoir lieu dans sa forme originale, mais 2020 ne pouvait pas être une ‘année blanche’ pour le cinéma et la création" a souligné Pierre Lescure, le président de la manifestation cannoise. "Nous sommes reconnaissants à nos partenaires d’être au rendez-vous du soutien au septième art et de l’engagement auprès des femmes qui le font." Une conviction totalement partagée par le délégué général Thierry Frémaux : "Après une année marquée par tant d’annulations et de frustrations, c’est un beau symbole de maintenir la remise de ce prix. Cette année plus que jamais il était important de valoriser et reconnaître la contribution des jeunes talents féminins, et continuer ainsi le combat pour faire évoluer l’ensemble de la profession vers l’égalité."

(L'article continue plus bas - Inf. publicitaire)

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à notre newsletter et recevez plus d'articles comme celui-ci, directement dans votre boîte mail.

Privacy Policy